Aller au contenu principal

Personnes de confiance

Toute personne hospitalisée peut désigner une personne de confiance à tout moment de son hospitalisation. Celle-ci peut être un parent, un proche ou son médecin traitant.
La personne de confiance accompagne le patient dans toutes ses démarches à l’hôpital et l’assiste aux entretiens médicaux afin de l’aider dans ses décisions.
Elle constitue un relais précieux entre les patients et les soignants, en particulier en fin de vie : si le patient est hors d’état d’exprimer sa volonté, et qu’il faut envisager une limitation ou un arrêt des traitements ou la mise en œuvre d’une sédation profonde et continue jusqu’au décès, la personne de confiance doit toujours être consultée et être informée des résultats des procédures collégiales. En l’absence de directives anticipées, son témoignage prévaut alors sur tout autre.